Menu Fermer

Pour faire vivre la démocratie sur la durée du mandat, nous nous engageons à :

Mettre en place un conseil citoyen permanent pour améliorer les outils de la participation à la vie de la commune et animer la démocratie.

Mettre au débat des citoyens les décisions à prendre sur les grandes questions métropolitaines

Ces débats permettront une plus grande transparence pour faire intervenir les citoyens dans les prises de décision d’un lieu de pouvoir qui leur semble éloigné.

Favoriser l’accès au référendum d’initiative citoyenne

Nous accepterons les demandes de consultation dès que le taux de 5% des inscrits sera atteint (au lieu de 20 % actuellement).

Proposer « le moment des habitants » au conseil municipal : temps de parole et de questions

Nous donnerons la parole aux habitant·es avant les conseils municipaux afin que ceux-ci deviennent un lieu d’expression citoyenne.

Initier la création de Tiers-Lieux, espaces d’échanges coopératifs entre les habitants, les entreprises et les associations dans les maisons de quartier

Nous favoriserons la création des tiers-lieux, qui pourront prendre la forme d’espaces et d’ateliers partagés, de laboratoire de fabrication et qui pourront accueillir des services tels que des salles de réunions, des boutiques partagées, des cafés, des épiceries, des ressourceries, des espaces de médiation culturelle (etc.)

Créer des assemblées de quartier dotées de pouvoirs de décision et d’un budget

Nous expérimenterons un budget participatif par quartier, de l’ordre de 5% du budget annuel d’investissement de la ville, afin de permettre aux habitant·es de proposer des projets municipaux, de la conception à la réalisation.

Ouvrir aux mineur.e.s de plus de 16 ans et aux étranger.e.s résidant sur le territoire communal les consultations citoyennes

Tous les dispositifs de consultation seront ouverts à tous les sébastiennais de plus de 16 ans, quel que soit leur statut, avant les réunions du conseil municipal.

Assurer l’accessibilité de toutes les communications institutionnelles (langage facile à lire et à comprendre, sous titrage, langue des signes, version audio)

Nous permettrons ainsi un accès de tous et toutes aux informations communales.

Mettre en place des mécanismes de détection des conflits d’intérêts afin d’indiquer, avant chaque séance plénière, les élus qui doivent se déporter (mesure Anticor)

Cette mesure permettra d’éviter qu’un élu puisse débattre d’une délibération qui porte sur ses intérêts privés.

Élaborer une nouvelle charte de fonctionnement de la métropole, pour améliorer la démocratie et la transparence à l’intérieur même du conseil métropolitain.

La Charte actuelle date du 22 décembre 2000. Son renouvellement pourra notamment améliorer la démocratie et la transparence à l’intérieur même du conseil métropolitain.

La proposition accompagnée du logo est proposée avec le collectif des communes en commun.